Les Premiers Nés

Aux premiers âges d'Arathiel, alors que les montagnes étaient encore coupantes comme du verre et que les forêts n'étaient que des jeunes pousses, les humains régnaient en maîtres. Présents sur toute la surface du continent, ils étaient dispersés en plusieurs clans primitifs se faisant sans cesse la guerre, la Guerre des Douze.

En effet, c'est le nombre de clans majeurs qui se disputaient le contrôle du monde. Chacun d'eux était mené par des hommes et des femmes d’exception, brillants par leur charisme, leur force ou encore leur sagesse, bien au dessus du commun des mortels. Chefs de guerre, puissantes magiciennes, maîtres spirituels ou encore prophètes, tous dirigeaient leurs peuples de la manière qui leur paraissait la plus juste.

Inquiétées par les velléités guerrières des humains, Lô et Ylà décidèrent de mettre les Douze sur le chemin des Passions originelles, de puissants courants de magies et de sentiments libérés par les deux Astres lors de la création du monde. Chaque Chef devait trouver l'Esprit Passionnel qui lui faisait echo.
Leur fusions avec ces dernières les changea profondément, autant physiquement et mentalement. Les races étaient nées.

Elles étaient maintenant liées à des environnements géographiques précis (les forêts pour les elfes, les montagnes pour les nains...). Étant aussi très différentes, la peur de l'autre s'installa de nombreux siècles, éloignant un peu plus les races les unes des autres. Cela était préférable aux guerres qui incendiaient le monde et le noyait sous le sang. En dépit de certaines animosités qui persistèrent toujours, jamais plus on n'observa un tel extrémisme guerrier.

Les Chef de clans, renommés les Premiers Nés acquirent un statut d'Erelith (Esprits supérieurs qui peuplent l'Erethiel) et sont, encore aujourd'hui vénérés en tant que tels.