Les Argentés

Durant le Grand Exil en direction d'Hiloroth, Lorynlith et les siens surmontèrent de nombreux défis grâce à leurs forces et à celle de leurs alliés. C'est sur ce long chemin que de puissantes peuplades non inféodées au Royaume de Ballithar rejoignirent le cortège et le supportèrent dans son périple. Trois grandes bannières se firent ainsi très remarquer par l'aide qu'elles fournirent à la couronne, qu'elle soit politique, économique ou militaire. Les rescapés de la Bataille de Falryn étaient alors très affaiblis, auraient-ils pu arriver jusqu'à Hiloroth dans cette aide extérieure ? Beaucoup le disent...

Quoi qu'il en soit, les chefs de ces étrangers qui s'étaient joints à la Couronne furent anoblis une fois les Hommes arrivés à Hiloroth. Cela fit grincer beaucoup de dents, particulièrement parmi la « vraie » noblesse et la bourgeoisie, qui leur ont rapidement trouvé un ironique sobriquet : les Argentés. Ces derniers ne se sont pourtant pas offusqués de la chose, bien au contraire. Aujourd'hui, tout le monde les désigne ainsi sans arrière pensée.

Même si la présence des Argentés continue de déranger beaucoup des Hilorothiens « pure-souche », ils sont devenus avec le temps des visages et des acteurs incontournables de la cité, aussi indispensables que la Garde ou les Seigneurs.

Les Dranglois

Des cheveux noir corbeau et des yeux bleus, deux signes qui ne trompent pas quant à l'origine de la personne en face de vous. Les Dranglois pure-souche sont de taille moyenne, généralement trapus et de bonne carrure, débrouillards, bon combatants et dotés d'un grand sens des affaires. Les Dranglois habitent une région à cheval entre l'Ol et le Thar-grief . Une place stratégique pour le commerce avec Morgemil et le Nord ainsi que le reste d'Arathiel. De grandes terres naturellement protégées par la mer et la forêt de Marlik. Leur positionnement les obligeait à vivre en groupes sociaux restreints, pouvant être facilement comparés aux tribus Minotaures et Ogres qu'ils côtoient mais la structure ancienne de leur société se révéla cependant très similaire à l'organisation féodale du royaume de Ballithar. 

Leur proximité avec des races plus sauvages comme les Ogres et les Minotaures est à l'origine de tendances religieuses mixtes basées sur la force, l'honneur, le sens du devoir et le sang. La venue des Dragons changea drastiquement leur vision du monde et faisait planner un péril sur leur nation, ils décidèrent donc de rejoindre les Hommes en Hiloroth, en sécurité. Très investis dans la défense du royaume et sa reconstruction, les Dranglois sont généralement loyaux et respectueux des règles du royaume de Ballithar et ils se sont très facilement adaptés aux coutumes Falrynoises et à la façon de vivre de l'ancien royaume de Murthos.

Personnalités importantes
Sixte Un-Œil

Sixte est le chef des Dranglois depuis de nombreuses années. C'est un homme très calme et conciliant, mais dont le charisme et la force de caractère sont immanquables. Très adulés par son peuple, c'est un meneur qui dirige d'une main de fer gantée de velours, pourrait-on dire. Considéré comme le plus raisonnable des Argentés, c'est lui qui a été choisi pour les représenter au Conseil d'Hiloroth, et endosser le titre de Gouverneur de la cité.
L'Argenté ne cache pas son désir d'officialiser complètement la nouvelle alliance des Hommes en liant sa famille et celle de Ballithar par le sang, même si jusqu'à ce jour, ni le Roi et ni la Princesse Kalilith ne se sont prononcé favorables à cette requête. La Femme de Sixte est morte peu de temps après avoir rejoint Hiloroth, on dit que la vie loin du Thar-grief et de la chaleur de Lô l'aurait fait mourir. Le Chef des Dranglois a de nombreux enfants — tous concernés par les titres de noblesse délivrés par la Couronne — dont Siggon et Sibylle sont les plus célèbres à Hiloroth.









Siggon dit "Dent-d'Ogre"

Siggon est le premier fils de Sixte, ce qui en fait également le second meneur des Dranglois. Dent-d'Ogre doit son surnom au fait qu'il est très proche des Ogres, leurs voisins directs. A l'heure actuelle, il est l'élément principal qui maintient la bonne entente entre les deux races. Le chef Dranglois exècre Hiloroth, cela est connu de tous. Exceptionnel chasseur, il est toujours en extérieur avec les siens, ravitaillant la cité en gibier par des campagnes de chasses intensives.















Sibylle, "La Fleur des Champs"

Sybille est la dernière fille de Sixte, très jeune, elle n'a quasiment pas connue sa région natale, ayant grandit à Hiloroth. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la jeune femme s'est remarquablement intégrée. Sybille est la seule Drangloise qui compte à la cours, ses autres frères et sœurs n'étant en comparaison que des fantômes. D'aucuns prétendent que la Fleur des Champs ferait même de l'ombre à la Princesse. On ignore ce qui peut se passer à l'Orée, chez les puissants d'Hiloroth, mais une chose est sûre, Sybille est à la cours l'ambassadrice d'un peuple très influent. En tant que telle, une nuée de personnages bourdonnent constamment autour de sa personne mais contrairement à son frère Siggon, cela ne semble pas pour lui déplaire.













Les Anguilles

Diplomates et habiles conseillers, les Anguilles ont bien aidé les Hommes à traverser Arathiel aux moindres frais. Établis originellement au Nord de la mer de Durin, ils entretenaient des relations commerciales cordiales avec leurs voisins les Elfes et de nombreuses bannières humaines comme celles de Ballithar ou des Dranglois. La venue des Dragons a changé tout cela, les Anguilles ont été forcées d'abandonner leurs terres devenues périlleuses.
Originellement, ils étaient un petit peuple de pêcheurs, mais ce sont de piètres chasseurs ou mêmes agriculteurs, et encore moins des guerriers. Ce qui fait la qualité des Anguilles, ce sont leurs qualités de bon-parleurs tout à fait redoutables, que ce soit en qualité de marchand, de conseiller, de diplomates...
Pour assurer la survie de leur peuple, ils ont du aller voir au dehors de frontières exiguës de leur territoire et vivre en bonne intelligence avec leurs voisins. Aujourd'hui, tous n'apprécient pas les Anguilles, loin s'en faut, mais ces derniers sont parvenus à tisser des liens économiques et diplomatiques entre tous les peuples de la Mer de Durin, et cette réalité, personne ne voudrait la voir remise en cause, surtout pas la Couronne d'Hiloroth.

Personnalités importantes
Faran, dite "La Modérée"

Fara est une femme d'une cinquantaine d'année, et est la gouvernante des Anguille depuis le réveil des Dragons (au contraire de la plupart des peuples Humains, les femmes peuvent tout à fait accéder au pouvoir). Élue par son peuple, la Modérée est alliée avec tout le monde, et parvient toujours a satisfaire toutes les parties avec lesquelles elle est « en discussion » comme disent les Anguilles, même quand leurs intérêts sont en opposition.
Tout le monde connaît Fara à la cours, on la dit très avisée, très impliquée. Des sources sûres affirment qu'elle est une des toutes premières consultante extérieure du Conseil d'Hiloroth.













Les Argesians

Guilderoy Argesian, ancien vassal de Berthos est connu pour avoir participé à la mise en place d'un attentat contre la personne de Roi de Ballithar. Démasqué, il avait tiré profit d'une bataille contre les orques pour prendre la fuite avec une partie de son armée. Banni du Royaume, Argesian s'exila à Kanarath — la capitale Draconide — où il se reconvertit dans le mercenariat à l'instar de nombreuses autres compagnies de la région. Le royaume n'ayant alors ni les moyens, ni le temps d'aller rendre justice en partant chasser un ancien Baron à l'autre bout d'Arathiel, le nom d'Argesian sombra peu à peu dans l'oubli. Bien plus récemment, lors de la fin du grand Exil aux portes d'Hiloroth, le camp des hommes établis avant l'exploration de la montagne était attaqué par les sombres magiciens de l'ancienne Morguemil (voir Arathiel, ans 375-395). C'est alors qu'une grand armée arriva pour porter secours aux hommes, l'armée d'Aymeric Argesian. Il faudra pourtant plusieurs jours pour que les érudits et les véritables nobles ne fassent le lien entre ce jeune chef de guerre et l'ancien vassal de Berthos. 

Peut être que le fait ne fut pas de suite apporté au Roi; le temps que ce dernier ne l'apprenne, les Argesian avaient déjà bien participé à la défense du camp puis à la sécurisation de très nombreuses cavernes habitées occupées d'Hiloroth. Ils avaient l'estime du peuple, et comme toutes les grandes bannières ayant grandement aidés à la reconstruction de la cité, ils furent eux aussi anoblis. Leurs origines mercenaires se voient sur leur physique hétéroclite et par la multiplicité des races qui composent cet écosystème guerrier. Hommes, Justes, Draconides, Ogres et même quelques Minotaures se battent sous cette bannière des plus menaçante pour ses ennemis. Les mercenaires d'Argesian sont aussi nombreux que les plus grandes armes du Roi, lequel ne doit probablement pas dire non à cette aide providentielle.

Personnalités importantes
Guilderoy Arguesian

Guilderoy du même âge que le Roi, c'est à dire jeune. Mais lui est déjà un vétéran des champs de bataille. Ayant fait ses armes à Kanarath, il a embrassé la philosophie des Draconides « Vivre par et pour le Druck ». Ses ancêtre étaient au service de riches Kanatathiens qui avaient des guerres à livrer, mais Guilderoy est désormais son propre chef, récoltant assez de butins de ses battailles pour payer lui même ses mercenaires.

C'est un homme à la popularité contrastée ; il est d'un coté perçu comme le sauveur d'Hiloroth, d'un autre comme le descendant d'un traître à la Couronne, souillé par le déshonneur. Pourtant, Guilderoy Argesian l'a dit et répété officiellement : son seul but est de laver le nom de sa famille de la honte et de retrouver son titre de Baron, au coté des autres Seigneurs. Bien qu’anobli, il n'a pas retrouver cette distinction officiellement, mais les rumeurs laissent dire que le Roi serait en passe de lui donner un morceau de l'ancien Ballithar, comme aux autres Argentés. Inutile de préciser que les avis à ce sujets sont contrastés.