Hiloroth, généralités


Hiloroth est le nouveau bastion des Humains. Certains voient en elle le lieu de la reconstruction et de la préparation des victoires à venir. D'autres, au contraire, estiment qu'elle est la cité de la honte, où les humains fuient se se cachent quand ils devraient combattre pour récupérer leurs terres. Quoi qu'on en pense, l'ancienne cité souterraine des Nains offre aux humains survivant un toit à l’abri des Dragons et en cet âge sombre où règnent le feu et la cendre, ce n'est pas rien.


Histoire

Hiloroth est à la base une ville Naine, une cité-mine comme il en existe aujourd'hui beaucoup autour de Bershmek. Il y a des siècles qu'elle fut abandonnée, elle avait finit par se tarir si il faut en croire les annales des Nains. 
Ce n'est que récemment, en l'an 386 que Jorg Premier du nom et Roi des Nains parle d'Hiloroth aux Humains, sans terres depuis le Réveil des Dragons. Après un long et pénible voyage nommé le Grand Exil, Lorynlith et son peuple de survivants arrivèrent enfin aux porte de la cité. 
Elle avait été pillée depuis longtemps et demeurait dans un état déplorable, à part pour ses niveaux inférieurs. Ces dernières années, les Hommes n'ont eu cesse que d'essayer de réhabiliter la cité comme ils le pouvaient pour la rendre habitable, malgré le manque de matériaux et d’expérience de la vie souterraine.




Apparence

La cité est aménagée de manière tout à fait classique. Elle est constituée d'une suite de larges grottes — aussi appelées "salles" ou "étages" — qui remplissent chacune une fonction différente. Chez les Nains, plus les choses ont de l'importance, plus elles doivent se situer en profondeur. Ainsi, les premiers étages ne sont que des halls d'entrée grossièrement taillés, tendis qu'au plus profond se trouvent les quartiers d'habitations richement sculptés, lieux de vie des plus riches. Les humains ont naturellement reprit cette organisation.
Chaque salle est reliée aux autres par une série de tunnels plus ou moins larges, au centre desquels se trouve souvent une zone centrale de transit qui dessert toute les autres. Dans Hiloroth, cette zone est simplement nommée "l'Île".

Hiloroth est construite non loin d'une veine de Magma, ce qui apporte une chaleur constante toute l'année. Concernant l'éclairage enfin, les Humains ont du improviser des torches enchantées : Le jour, elles brillent normalement. Le soir, des passeurs viennent activer les enchantements de chaque lanterne, changeant leurs flamme dans des tons bleus, ce qui indique qu'il fait nuit à l’extérieur.


 

La vie à Hiloroth

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Humains ont du faire un certain nombre de concessions par rapport au temps de Falryn. Concernant la nourriture, d'abord. Le temps des gibiers accompagnés de leurs fruits et légumes semble loin, la très grande partie de l'alimentation est désormais faite de champignons souterrains, les mêmes que mangent les Nains. La chasse et l'agriculture sont en effet des activités plus que dangereuses quand des Dragons peuvent obscurcir le ciel à tout instant. 
D'ailleurs, pour s'occuper, les Humains ont du trouver d'autres activités. Inutile de dire que dans Hiloroth, c'est au Creuset que l'on trouve du travail. Mineur, explorateur, forgeron, convoyeur... On vit au rythme des fournées remontées des entrailles des Monts Gô.

Socialement, la situation s'est tendue depuis le Réveil des Dragons et la destruction de Falryn. Les Humains sont devenus méfiants, ils ont tendance à plus se replier sur eux mêmes qu'auparavant. La population est trop nombreuse, pour un endroit trop petit et pour trop peu de gardes.