Géopolitique


Le continent d'Arathiel est découpé en plusieurs royaumes (bien que ce terme ne soit en fait pas exact car tous ne sont pas des monarchies). Dans la plupart des cas, on trouve un grand royaume pour chacune des races, qui correspond donc aussi à une grande région du monde. Au sein ou en marge de ces grandes entités politiques, on trouve de nombreuses autres bannières de taille et d'importances moindres. Cette page ne répertorie que les plus importants royaumes.

Les hommes

Le Royaume d'Hiloroth


Dirigeant : Le Roi Lorynlith
Localisation : Les Monts Gô
Capitale : Hiloroth
Relations diplomatiques : Alliés avec Ril Kazhad et Kassaliryn
Système politique : Monarchie absolue.

Renommé Royaume d'Hiloroth, il s'agit des vestiges de Ballithar, l'ancien royaume des Humains. Il s'est reconstruit à Hiloroth après les destructions de Falryn et Baldia par les Dragons. Le Roi Lorynlith est le fils du grand Murthos et de Saphynia, et les anciens conseillers encore vivants l'aident toujours dans l'exercice de son règne. Autrefois le plus puissant des royaumes, Ballithar n'est aujourd'hui plus que l'ombre de lui même.
C'est un des plus petit Royaume en terme de superficie, mais petit à petit, les humains commencent à occuper les territoires extérieurs à Hiloroth, bien que ceux ci soient constamment sous la menace des Dragons.

Les Nains

Le Royaume de Ril Kazhad

Dirigeant : Le Roi Jord I, dit « Le Pelé »
Localisation : Les Monts Aurochs
Capitale : Bershmerk
Relations diplomatiques : Allié avec le Royaume d'Hiloroth ; en guerre avec Bafor kazhad et l'Empire de Vré'Klasq.
Système Politique: Monarchie absolue


Ril Kazhad (dont la traduction est « Monts Nobles » ou « Monts Royaux ») est le principal royaume des Nains. Il s'étend sous quasiment tout le massif d'Auroch et sa capitale est Bershmerk, la cité-forge. Elle est entourée de nombreuses cités-mines qui forment ensembles la principale plaque tournante du commerce du centre d'Arathiel. Ril Kazhad a toujours été un royaume économiquement et culturellement solide, malgré les nombreuses guerres qui l'ont tourmenté au fil des siècles.
Les Nains exportent quantité d'acier et de bières chez tous leurs voisins exceptés les Drows avec qui ils sont en guerre constante. Ayant perdu Ballithar — le maillon centrale de l'alliance Nains-Hommes-Elfes —, les Nains ont vu leurs relations avec les Elfes se détériorer de la même manière et beaucoup craignent que les tensions cristallisées entre les deux races depuis des siècles finissent tôt ou tard par éclater dans le sang.


Le Royaume de Bafor Kazhad

Dirigeant : Arthas VI
Localisation : Les Monts Venteux
Capitale : Saethalan
Relations diplomatiques : Hostile avec tout le monde.
Système Politique: Tyrannie

Bafor Kazhad est groupe dissident du principal royaume des Nains. Leur séparation s'est faite au début du Troisième Âge, sur fond de profonds désaccords idéologiques et politiques. Les rois de Bafor se revendiquent du sang même d'Arthas le Premier Nain et désavouent Bershmerk pour son immobilisme et sa prétendue faiblesse.
C'est un très petit royaume guerrier, essentiellement concentré autour de Saethalan, sa puissante forteresse dont les murs n'ont jamais faillis (et ce malgré le concours de Ballithar et Ril Kazhad réunis). Les Nains Baforois ne nouent aucune relation avec aucun autre royaume. Ils tuent à vue tous ceux qui osent pousser la curiosité un peu trop loin.



Les elfes

Le Royaume de Kassaliryn

Dirigeant : Bergelio Dure-Ronce
Localisation : Forêt d'Ylamil principalement.
Capitale : Méliandre (en reconstruction)
Politique : Monarchie constitutionnelle
Relations diplomatiques : En guerre contre l'Empire de Vré'klasq, Neutre avec les autres.

Les Elfes sont un peuple qui vivait dans la forêt d'Ylamil, la plus vaste et ancienne forêt d'Arathiel qu'eux nomme Kassaliryn ( "Maison des Elfes" en commun). Après l'attaque des dragons et la destruction de Méliandre, leur capitale, les Elfes ont du fuir et s'éparpiller en de multiples groupes pour éviter le destin tragique des Centaures ou des Hobbits.
Le peuple des elfes fut durement touché par l'attaque des Dragons. La reine mourut en martyr et le valeureux général qui menait l'armée elfique prit sa place. Le Roi Bergelio Dure-Ronce est l'elfe fort et charismatique dont son peuple avait besoin pour se relever d'une telle tragédie.
Cependant, la nation elfe est devenue plus farouche qu'auparavant, et les relations diplomatiques avec les autres races se sont particulièrement durcies. Le Peuple des bois n'a particulièrement pas digéré le fait que personne ne l'ait aidé à combattre les Dragons, particulièrement les Hommes qui étaient pourtant leurs alliés historiques.

Les Drows
Empire de Vré’klasq K'thrufsabukoth
Dirigeants: L’Impératrice Tu'aeve
Localisation: Monts Ombreux
Capitale: Lanke Galuss
Politique: Monarchie absolue
Relations diplomatiques : En guerre avec Ril Kazhad et Kassaliryn. Neutre -Hostile avec les autres.


L'Empire des Drows s'étend sur — et surtout « sous » — la totalité des Monts Ombreux. Les Drows sont un peuple très secret et ont la réputation de ne laisser entrer personne sur leurs terres. Ainsi, on en sait peu sur ce royaume. On sait tout de même qu'il est partagé en quatre grandes familles : Vries, Ur'sûl, Elggur et Vles. Toutes sont dirigées par des Matriarches et leurs relations n'ont pas toujours l'air d'être des plus paisibles. La famille la plus influente dirige toutes les autres en mettant une de ses Femmes de pouvoir sur le Trône de Mala (la première impératrice Drow après Ust'tlu).
Les Drows nourrissent peu de relations avec les autres races, et d'une manière générale on déteste à avoir à traiter avec les Femmes de pouvoir, réputées être plus froides que la glace et plus dur que l'acier. Les voyageurs évitent soigneusement de passer par les Monts Ombreux car les Drows y font régner uniquement leurs lois. Que vous soyez roturier ou seigneur, vous pourriez vous retrouver esclave avant d'avoir compris ce qui vous arrive.

Les Ogres
Les Panses du Thar-grief

Dirigeants : Un « Gor » par tribu.
Localisation : LeThar-Grief
Capitale : Aucune
Politique : La loi du plus imposant.
Relations diplomatiques : Neutre avec tout le monde.

Les Ogres n'ont pas de royaume à proprement parler. D'ailleurs, les Ogres n'ont pas même de villes. Ils sont regroupés en clan appelés « les Panses » ; de gigantesques tribus nomades de plusieurs milliers d'individus qui sillonnent les terres sauvages du Thar-Grief, inlassablement en quête de gibier. Chacune des Panses est dirigée par un « Gor » (Gros en ancien) qui mènent son clan comme cela lui chante.
D'ordinaire, les Panses s'évitent pour ne pas être en compétition sur les ressources de la région. Les autres peuples évitent aussi les Ogres, souvent perçus comme des êtres limités, irascibles et aux tendances cannibales. Les Gors ne prennent quasiment jamais partis en dehors du Thar-Grief, ils maintiennent leur peuple à l'écart des problèmes du reste d'Arathiel et cela semble satisfaire tout le monde.

Les Draconides

Kanarath

Dirigeant: Galgalok Sombre-Ecaille
Localisation: Ouest de la Vaera
Capitale: Kanarath 
Politique: Loi Draconienne
Relations diplomatiques: Neutre avec tout le monde.

Les Draconides peuplent toute la Vaera, mais les conditions de vie y sont rudes et les Hommes-dragons ont préférés établir leurs villes le long des côtes occidentales de la toundra, moins hostiles. Kanarath est une immense ville marchande, sans conteste la plus importante du Nord d'Arathiel. De nombreux ports se sont développés sur toutes les criques environnantes où le ballet des navires marchands ne connaît jamais de trêve. En fait, on appelle parfois la pointe de Kanarath « le Royaume Marchand ».
La politique, à l'instar de tous les autres domaines, obéit à la Loi Draconienne : « le druck gouverne ». Kanarath même est sous la coupe d'un gouverneur qui a les moyens de financer lui même les dépenses de la ville. Ainsi, ce sont donc souvent des marchands ou des négociants richissimes qui occupent le poste. La région est cadrillée d'une multitude d'armées et de milices privées qui protègent les intérêts des plus fortunés et qui assurent la sécurités des capitaux qui entrent et quittent Kanarath.
En effet, la capitale draconide est la véritable banque du monde. Les immenses maisons de créances vont jusqu'à prêter aux états souverains eux mêmes.

Les Justes & les Smillys
Les Cités-Etats du Fahadji (Benfeluir ; Lokara ; Fenduril ; Port-Yhala)

Dirigeant : Un élu et son conseil pour chacune des cités.
Localisation : Désert du Fahadji
Capitale : Aucune
Politique : Démocraties 
Relations diplomatiques : Neutres avec le reste du monde.

Le désert du Fahadji est immense et relativement inhospitalier. Pour survivre, les Justes et les Smillys se sont alliés et ont bâtis des villages près des rares oasis assez fertiles pour cultiver fruits et légumes. Au fil du Troisième Âge, ces cités n'ont cessé de croître jusqu'à devenir parmi les plus grandes villes d'Arathiel. Les habitants y sont appelés « citoyens » et élisent par voix majoritaire celui qui leur semble le plus juste.
Les Cités-Etats sont d'importantes places marchandes ; elles exportent quantité de fruits, épices et laines rares qui se vendent à prix d'or dans tout Arathiel. Au delà de ces liens commerciaux, le Fahadji entretient des relations distantes mais courtoises avec la plupart des autres royaumes.



Le peuple du désert

Nom : Trop pour tous les citer ici.
Dirigeant : Chefs de villages et de caravanes
Localisation : Désert de Fahadji
Capitale : Aucune
Politique : Démocraties libertaires.
Relations diplomatiques : Neutre avec tout le monde.

Toutes la population du Fahadji n'est pas concentrée dans les Cité-Etat, loin s'en faut. Les nomades sont très nombreux bien que la vastitude du désert rende impossible leur décompte. Justes comme Smillys, ils se regroupent en nombre variable et se déplacent d'oasis en oasis pour nourrir leurs troupeaux. Certains établissent parfois de petits villages dans des zones particulièrement favorables. D'autres encore traversent le désert avec des caravanes, chargés de denrées qu'ils revendent aux Cités-Etats ou aux frontières du désert. Les nomades élisent souvent un chef mais leurs vrais maîtres restent toujours Yahla et le Fahadji. Tous sont plutôt pacifistes si l'on exceptes quelques groupuscules très zélés qui n'hésitent pas à répandre la bonne parole de Yahla par la force si il le faut.