Culte de Lyndra


Lyndra était une des Douze Chefs de Clans humains, et qu'elle en était la plus avide. Avide de pouvoir, de grandeur, de terres, de richesse, avide de tout ce que possédaient ses pairs et qu'elle même n'avait pas. Elle menait un peuple de marchands, de pirates et de pillards évoluant au nord des monts Gô. Les légendes racontent que tout ce que désirait Lyndra, elle l'obtenait tôt ou tard, et peu en importait le prix, fut-il celui du sang. Il est dit que lorsque Lyndra vit les autres Chefs fusionner avec les passions de l'Erethiel et devenir des êtres supérieurs, elle en éprouva une telle frustration et une telle jalousie qu'elle remua ciel et terre à la recherche de qui la rendrait semblable. Au terme de maintes forêts ratiboisées, de montagnes creusées, de chemins foulés et de guerres menées, l'Esprit de l'Envie lui apparut enfin, faisant d'elle la Première Harpie. Son peuple se vit octroyé des yeux de faucon, propre à déceler, des serres d'aigles, promptes à attraper, et des ailes majestueuses pour les emmener auprès de leurs convoitises.


Apparence

Il existe d’innombrables statues à l'effigie de la Première Née qui surplombent les pics des monts Gô. De taille parfois monumentale, elle représentent une femme d'une grande beauté, surplombée d'ailes formidables. Son visage arbore tantôt une gravité solennelle, tantôt une mine conquérante. Ces habits sont ceux d'une guerrière : plate, haubert, et heaume décorés au possible. Son poing se resserre la plupart du temps autour d'une lance ou d'un javelot. Sur Arathiel, Lyndra apparaît plus volontiers sous la forme d'un oiseau, voire d'une plume indiquant le chemin. On dit aussi qu'elle s'incarne parfois en tempête salvatrice qui s’abattrait sur ceux qui soulèvent son courroux.





Domaines de prédilection


Envie, Possessions, Réussite, Beauté Physique, Matérialisme, Pouvoir.

Les fidèles de Lyndra sont attachés aux bien terrestres comme matériels, aux richesses de toutes sortes, à la grandeur au sens large du terme. Lyndra est ainsi la patronne de nombreux marchands, brigands et autres corsaires, mais aussi des certains hommes ou femmes de pouvoir : seigneurs, politiciens, nobles... On prie Lyndra pour obtenir ce que l'on souhaite, pour être riche, puissant, influent, pour être quelqu'un de remarqué dans ce monde.


Histoire et organisation du culte.

Depuis le passage des Dragons, le culte de Lyndra a beaucoup perdu de sa superbe et de son influence. Les statues de la Première Née, aux pieds desquelles d’invraisemblables quantités de richesses miroitaient jadis ont depuis été pillées, privées de leurs gardiens. Bon nombre d'entre-elles ont même été démolies méthodiquement par les Dragons, les laissant à l'état de ruines informes. Les harpies et leurs prophètes ne sont plus. Malgré tout, les disciples Lyndriens continuent d'adresser leur foi à la Première Née via leurs plus riches possessions comme le veut la coutume. Lyndra aime ce qui brille et est ostentatoire. Les prophètes eux même arboraient des robes cousues d'or et des sceptres étincelants de pierres précieuses. On ne peut prétendre se faire entendre de la Première Harpie sans au moins une bague ou un anneau d'or. Un à chaque doigts est un mieux. Les plus hardis gravissent les hauts pics des Monts Gô, à la rencontre des anciennes statues pour requérir directement l'aide de Lyndra, bien souvent en échange de quelque chose. Méfiez-vous donc, car personne dans ce monde ou dans l'autre n'est aussi envieux qu'elle !