Culte de Katurna


Chef d’un clan à la culture à la fois guerrière et raffinée, Katurna était un très bel homme qui profitait de sa position de pouvoir pour assouvir ses besoins charnels et ses envies de toute sorte. Doté d’un appétit pour les femmes hors du commun, il passait une grande partie de ses journées en parties fines dans son harem. Les jeunes femmes de son clan qui devenaient ses concubines étaient légion et bénéficiaient d’une vie dorée au coté de leur roi. 

C’est lors d’une nuit particulièrement torride, au moment crucial, que l’esprit de luxure s’incarna en Katurna. Malheureusement pour lui, l’esprit de luxure déforma son corps, le transformant en monstre mi-animal mi-humain : le premier Centaure venait d’apparaître. Son appétit pour les femmes se décupla. Mais celles–ci se refusaient à lui horrifiées par son apparence. Blessé dans son amour propre, le chef devint un grand chasseur, rapide et intrépide. Les femmes devinrent ses proies et il les possédait par la force, si nécessaire. Ses descendants portèrent en eux les stigmates de cette mutation et les Centaures proliférèrent, poussés par l’Esprit de Luxure qui les habitait.


Apparence

Katurna dispose du buste d'un homme sur le corps d'un cheval, le rendant rapide et puissant, sans perdre son habileté et son esprit. Il est dit que Katurna possédait un membre viril d'une taille extravagante, et un pelage clair sur lequel les éclats de Lô et Ylä se reflétaient avec harmonie. Sa longue chevelure toujours finement tressée et son magnifique regard pouvait pourtant se déformer lors de l'appel de la chair. Katurna avait pour habitude de se battre à l'arc ou à la lance, pouvant attraper son gibier au contact comme à distance, il affectionnait tout particulièrement l'utilisation des filets. Il est souvent représenté enlevant une jeune vierge et la portant sur son épaule.





Domaines de prédilection


La chasse, la traque, la séduction, les arts (musique, danse...), la domination, la stratégie, la luxure, la vivacité.

Katurna est un chasseur de plaisirs, plus particulièrement de celui de la chair. Il est donc très prisé des jeunes gens qui souhaitent conquérir le cœur de leur dulcinée pour son côté poète et séducteur. Tout comme on fait aussi appel à lui pour être vigoureux dans sa couche et avoir la chance d'engrosser son épouse de beaux enfants. Erelith de la chasse, il est maître traqueur et dominant de son territoire. Rapide et malin, on l'appel parfois pour arriver à ses fin quand elles ont un lien avec les plaisirs du corps sans être forcément attachées à de grands sentiments. Enfin c'est le bienveillant des maisons de plaisirs et des femmes de petite vertu.


Histoire et organisation du culte.

Il n'existe pas de culte de Katurna à proprement parler. Cependant il existe des jours de célébrations liés à Katurna pour favoriser la fertilité.  Les symboles de forme phalliques sont souvent considérés comme des représentations de Katurna. Les maisons closes sont à juste titre considérées comme des "Temples du plaisir" se référent à l'Erelith.