Le Creuset


Le Creuset est la zone d'arrivage et de transformation des matières extraites de la montagne : charbon, fer, cuivre, argent, pierres précieuses... Hiloroth étant une ancienne cité-mine naine, le creuset a toujours été son poumon central, sa raison d'être.
Rouge feu et noir charbon, telles sont les couleurs en demi-teintes du Creuset. Cette vaste grotte retenti sans discontinuer du fracas des outils et autres machines, tandis que l'air transpire le souffre et la houille.

C'est une sorte de gigantesque atelier dont les différents postes de transformation sont reliés par des chemins de rails où circulent des fourgons d'acier — un des nombreux héritages qu'ont laissé derrière eux les nains d'Hiloroth. 
Un certain nombre d'équipements incroyables ont ainsi traversé les âges pour parvenir aux Humains. Parmi eux, on trouve un Haut fourneau, des broyeuses (sorte d'énormes marteau-pilons mécaniques), des forges pensées jusqu'aux plus petits détails et bien d'autres inventions dont seuls les nains ont la science.

Les plus fabuleuses de ces machines sont bien-sûr les Évideurs de mondes. Il s'agit de treuils aux dimensions colossales, ronflant et crachant une fumée sans trêve comme s'il s'agissait de Dragons. Fonctionnant grâce à une machinerie à vapeur incompréhensible par le commun du peuple, ces géants d'acier sont capables de remonter des entrailles de la terre des quantités astronomiques de minerais, du bout de leurs chaînes épaisses comme des troncs d'hommes. Ces machines sont très populaires chez les nains, qui les considèrent quasiment comme des entités vivantes. Encore aujourd'hui, il apparaît peu compréhensible que les anciens occupants d'Hiloroth aient abandonné de telles merveilles à la montagne.

La plupart de tout cela demeure pourtant dans un état de délabrement avancé. Le premier souci des Humains en arrivant à Hiloroth fut de remettre en état de marche ce qui pouvait l'être. Pour les aider dans leur tâche, Maître Gallnur fut désigné par Bershmek. Avec le savoir des Nains et la volonté des Hommes, une partie du Creuset se retrouva bientôt en état de servir de nouveau. Après des siècles de sommeil, un seul Évideur de monde fonctionne, "Golenthil,  Fendeur de monts".

Bien que l'activité actuelle du creuset n'ait sans aucun doute rien à voir avec celle de jadis, elle permet à la cité de générer une activité économique non négligeable, surtout depuis l'apparition de la Magiamit, la mystérieuse pierre-magie.

[X] • En savoir plus

La vie au Creuset

La vie d'un travailleur du Creuset est un peu comme celle d'un marin, elle est rythmée par les marées. Bien-sûr, il ne s'agit pas de marées d'eaux, mais bien de marées de minerais, remontées par l'Évideurs de mondes. Sauf problème majeur, elles ont lieu au moins une fois par semaine, et chacune est un événement qui met tout l'étage en branle-bas de combat.
En effet, une Marée est synonyme de travail pour tout le monde, et tout doit être finit avant la prochaine pour ne pas se retrouver croulant sous un approvisionnement trop important. Dans un premier temps, beaucoup d'ouvriers sont affectés au déchargement de la cargaison. Les rails et les chariots sont utilisés à cet effet, ils permettent de distribuer les matières extraites dans tout le Creuset. La grande majorité de celles-ci est envoyée directement au centre de tri, où de nombreuses petites — et grosses — mains séparent la pierre et la terre de ce qui est intéressant. Les Broyeuses servent à morceler les blocs les plus imposants, quasiment impossibles à manipuler autrement. La houille part directement dans la remise, les métaux rejoignent généralement le Haut-fourneau où ils seront fondus en lingots et barres près à être travaillées. L'or et les pierres sont envoyés chez les orfèvres...

Tout le monde ne travaille pas directement aux prises avec le minerai. Il faut des ouvriers et ingénieurs pour s'occuper constamment des machines, du personnel qui administre le Creuset et qui organise le travail quotidien et, on l'oubli, de nombreuses personnes qui assurent les repas, la surveillance, la sécurité, et tout autre poste indispensable au bon fonctionnement de la grotte.

Bien-sûr, il y a les mineurs eux mêmes. Très nombreux, ils n'occupent cependant pas ce poste bien longtemps : le travail est dur, les conditions pénibles. De plus, la sécurité n'est pas toujours au rendez vous, loin s'en faut. Mis à part pour les étages peu profonds, les mines sont encore infestées de gobelins, vers géants, et autres créatures dont les Humains ne connaissaient même pas l'existence.

• Voir carte du Creuset